• Allevard-Toulouse 2017Allevard-Toulouse 2017Les dés sont jetés ! La semaine s'annonçant belle et ma cousine, bien que fatiguée m'ayant donné le feu vert, je m'élance de bonne heure mardi matin, à la conquête de mon 13 ième Allevard-Toulouse, sans doute pour la dernière fois. Je vous dis donc une nouvelle fois au revoir, ne restant que 48 h dans la ville rose, je serai de retour mardi 30 (par le train). Deux jours de repos avant de partir pour Briançon, siège de l'assemblée générale des amis de San-Antonio, les 2,3 et 4 Juin.... Avec comme dessert pour le cycliste préféré de ma fille Amarante, l'ascension du col  d'Izoard. A cette occasion, je penserai très fort à mon ami Jean Béranger, car nous étions ensemble pour gravir ce col souvent emprunté par le tour de France.

    Gros bisous pour vous, mes chères amies, et franches accolades pour vous, mes amis, dont le plus éloigné est domicilié en Chine.

     


    7 commentaires
  • Finalement, les 140 km se sont transformés en 129 ! Et pourtant c'est le même parcours prévu... J'ai démarré ce matin à 8h15 par un temps splendide, plein d'ardeur. Au bout d'une centaine de m je fus agréablement rattrapé par Rosario qui me demanda ou j'allais. Je le lui dis. On se sépara à la Rochette, car lui il était parti pour une grimpette sur Saint Laurent. Finalement nous sommes les deux seuls, à ma connaissance à nous être engagé pour le BRA 2017.

    Voici donc ma journée d'aujourd'hui.

    129,12 km en 5h55, soit une moyenne de 20,67 km/h malgré un dénivelé de 800 m.

    Allevard Faverges Allevard.

    Premier arrêt un km après Ugines  (54 km) pour refaire le plein d'eau, car il faut beaucoup boire en cette journée caniculaire.

    Allevard Faverges Allevard.

    Faverges (68 km) au pied du  col de 10 km. Comme pour le Ventoux, chaque km indique le kilométrage restant et l'altitude.... Ayant oublié de faire une photo, j'ai volé celle-ci sur Google.

    Allevard Faverges Allevard.

    C'est toujours avec joie et une certaine fierté que l'on arrive au sommet d'un col, surtout pour un arrière grand père. tout en me gavant d'eau, j'ai envoyé cette photo à deux de mes grandes amies et à mon ange de la montagne demeurant en Corse.... Arrivé à 15h 5, je me suis douché puis s'en demander la permission à personne, je me suis endormi !

     

     


    9 commentaires
  • JO avait raison ! Arrivé sur la place, je leur annonce que je ne vais pas avec eux ! Il faut que je m'entraine pour un éventuel 13 ième Allevard Toulouse. Donc je file jusqu'à Faverges et reviens par le col du Tamier. Il rigole ! pour faire ce périple de plus de 140 km, il faut partir le matin ! Je réalise ma fanfaronnade en fonçant dans les gorges de Bréda. Bon, je ferai cette sortie mercredi en partant à 9 h du matin. En attendant, je décide de franchir les 100 km. C'est chose faite....

    102 km 93, en 4 h 27' 35 ".

    Moyenne: 23 km 08

    Dénivelé: 411 m

    Mon palpitant n'a jamais dépassé les 102 p/m

    Sortie en solo !

    Je me suis arrêté pour vous faire profiter de ce joli paysage savoyard tout près de Chamousset.

    Sortie en solo !

    Flirtant avec les nuages, le fort d'Aiton. Ces deux cyclistes ne font pas parti du club.  

    Demain, nouveau programme. Je fais une nouvelle escapade en Ardèche avec mon club Alouaz. J'espère en rapporter un aussi beau souvenir que notre balade à Annecy.

     


    9 commentaires
  • Me voici de retour comme promis, et une nouvelle fois sous la pluie, heureusement pas torrentielle comme dans certains endroits de l'Isère.

    Mes enfants travaillant, je me suis comme convenu arrêté à Piolenc  pour me goinfrer de cerises et en ramasser un plein panier.

    Retour dous la pluie !

    C'est en début de soirée que j'ai rejoins Avignon pour retrouver mes enfants et mon petit-fils Nicolas. Un regret, je n'ai pas pu prendre dans mes bras la gracieuse Léa, sa maman rentrant très tard de son travail. J'irai les voir un dimanche. En début d'après midi, j'ai fait un nouvel arrêt à Piolenc pour remplir un panier que j'ai partagé avec ma frangine.

    21 h. N'ayant pas sommeil, je vais vous faire un petit coucou.

     


    16 commentaires
  • Et oui ! Ce mois de Mai où on ne fait pas ce qu'il nous plait, mon fils d'Avignon m'a dit que si je voulais profiter des dernières cerises, il fallait me dépêcher ! Je vais donc partir tout à l'heure, puis demain, au retour, je ferai une halte dans la haute Loire pour câliner la petite Léa. Deux ans déjà que ses parents m'ont fait la joie d'être arrière grand père.

    En attendant mon retour, dans 48 h, je vous laisse en compagnie de ces photos prises lors de notre séjour à Lloret de Mar.

    Nouvelle escapade

    Malgré le Soleil, les matinées étaient fraiches.

    Nouvelle escapade

    L'une des rues de Lloret de mar

    Nouvelle escapade

    Vue prise la veille du retour, préférant faire du tourisme après 300 km en 5 jours

    Nouvelle escapade

    J'ai dû m'arrêter deux fois pour gravir les raides escaliers qui conduisent au château de Saint Joan construit au début du 11ième siècle.

    Finalement, j'ai fait seulement 300 km en 5 jours, avec un dénivelé dépassant les 2000 m ! La plus forte pente faisait 16 %. Les pulsations de m'ont coeur ont atteint 118. J'avais de la marge, car  je n'ai plus le droit de dépasser les 146 P/M.

    Je suis content de mon nouveau compteur.

    Vitesse maximum en descente, 60 km/h.

    raisonnable, n'est-ce pas ?

    A Jeudi.

     


    21 commentaires