• Pour terminer, les 4 spectacles que je me suis offert

    Pour terminer, les 4 spectacles que je me suis offert

    Francis Huster et Fanny Cottençon sont excellents dans cette pièce de Laurent Ruquier: POURVU QU'IL SOIT HEUREUX. La découverte par les médias de l'homosexualité de leur fils est bouleversante. Pour atténuer l'amertume de son mari, elle lui avoue qu'elle même, avant son mariage, a eu une relation sexuelle avec une femme... La fin est très belle. Elle se termine par une forte accolade entre le père et le fils.... Je me suis régalé

    Pour terminer, les 4 spectacles que je me suis offert

    Pour terminer, les 4 spectacles que je me suis offert Des quiproquos ahurissants de drôleries ! J'ai adoré le jeu des acteurs. Au levé de rideau, Vincent qui va être papa pour la première fois, attend son épouse toujours en retard. En l'attendant, les invités lui demandent s'ils ont déjà choisi le prénom... J'abrège... ADOLPHE ! Comme Hitler ! 

    J'ai aimé la chute à la fin du troisième acte: C'est une fille !

    Un nombre impressionnant de rappels. Je ne sais plus si c'est 7 ou 8

     

    Pour terminer, les 4 spectacles que je me suis offert

    Pour terminer, les 4 spectacles que je me suis offertFric-frac. Encore une pièce désopilante de drôlerie, conseillée par ma cousine qui l'avait vu dans le cadre de son métier de journaliste à l'Humanité. Je n'ai pas regretté ! Je recopie le résumé du programme: " L'homme de Loulou est en prison et il a besoin d'oseille, de beaucoup de pognon ! Loulou va se servir du naïf Marcel pour organiser avec jo un fric-frac dans la bijouterie ou travail Marcel, une affaire en or !"

    "Après Arletti, Fernandel et Michel Simon c'est Julie Depardieu, Régis Lapalès et Michel Fau qui nous emmènent à faire un tour dans le Paname des années 30, ça gouaille parle de fraiche, de flouze, d'oseille, et surtout ça se paie une bonne tranche de rigolade "

                                     Une pièce que j'aimerai bien revoir !

    Pour terminer, les 4 spectacles que je me suis offert

    Féerie ! Un titre mérité pour ce spectacle fantastique de deux heures ! Un mélange de danse et de cirque, le tout animé par une soixantaine de danseuses et danseurs. J'étais gâté car je me trouvais à deux mètres des danseuses de french cancan ! Quel dommage d'interdire de prendre des photos durant le spectacle. Pas de répit dans l'enchaînement des numéros . A l'un deux j'ai reconnu la Goulu dans son rôle de pocharde. 

    Pour terminer, les 4 spectacles que je me suis offert

    Photos prises sur le programme. Ici l'impressionnante nageuse au milieu de serpents

    Pour terminer, les 4 spectacles que je me suis offert

    Pour terminer, les 4 spectacles que je me suis offert

    Pour terminer, les 4 spectacles que je me suis offert

    Fin de mon périple parisien


    14 commentaires
  • Une première ! Je n'étais jamais monté au sommet de l'Arc de Triomphe de l'Etoile !  Une vue plus surprenante encore que celle de la Tour Eiffel !

    autres ballades

    autres ballades

    autres ballades

    1 Direction Tour Eiffel. 2 Les Champs Elysée. 3 Au fond La Défense. Belle vue, mais pas donnée à tout le monde, car j'ai compté 285 marches d'escaliers et pas d'ascenseur.

    autres ballades

    La tombe du soldat inconnu 

    autres ballades

    Avant d'aller retrouver le magnifique jardin du Luxembourg, voici une vue du restaurant où chaque midi, je venais m'empiffrer avec des menus variés pour 10 e 50

    autres ballades

    Je mets cette photo à sa vraie place, car par erreur je l'ai mise au jardin des Tuileries ! Toujours aussi splendide ce Jardin du Luxembourg.

    autres ballades

    Cette photo n'est pas mienne... toutes les fois que j'allais jouer aux échecs au Luxembourg, en passant dans des allées peuplées de bancs, j'imaginais Cosette et Marius lors de leurs premiers regards au grand dépit de Jean Valgean !

    autres ballades

    Comme autrefois, j'ai été invité à faire quelques parties d'échecs. J'en ai fait que trois, toutes perdues, car à mon grand dépit, les partis étaient limitées à 5 minutes ! J'ai toujours perdu au temps, ayant le regret de ne pas avoir le temps de concevoir la moindre tactique pour tromper l'adversaire !

     

     

     


    12 commentaires
  • C'est pour tempérer les propos d'un grand ami, Ymer Tneger, que j'ai mis ce titre quelque peu provocateur. En dix jours de vie parisienne, j'ai en effet eu la chance de ne rencontrer aucune violence, même la nuit, et chaque fois que je prenais le métro aux heures où il n'y avait plus de places assises, c'est avec émotion que je remerciais les jeunes gens des deux sexes, qui se levaient instantanément pour m'offrir la leur. Quant à la saleté de la ville, jugez en par ces images:

    Ballade dans la capitale très accueillante et propre !

    Rue de Rivoli où je prenais mes repas de midi en face du jardin des Tuileries

    Ballade dans la capitale très accueillante et propre !

    Dont voici une image.

    Ballade dans la capitale très accueillante et propre !

    Ballade dans la capitale très accueillante et propre !

     

    Poursuivant ma ballade, je traversais la place Vendôme. Y voyez-vous quelques traces de saleté ? 

    Ballade dans la capitale très accueillante et propre !

    Boulevard des capucines. Malgré la saleté, LOL ! ces jeunes gens n'ont pas hésité à pique-niquer assis sur leurs derrières. C'est en allant acheter une place de théâtre à Edouard 7 tout près de l'Olympia que j'ai pris cette photo.

     C'est sur cette image que je termine cette balade pour aujourd'hui, car depuis hier j'ai mon fils ainé à la maison, et comme un bonheur en attend un autre, nous attendons d'un instant à l'autre mon autre fils Michel. A demain donc.

     


    20 commentaires
  • Je ne vais pas m'étendre beaucoup sur cette belle fête de l'Humanité ensoleillée, et cependant, les 14, 15 et 16 Septembre, ce fut une nouvelle fois une énorme réunion de fraternité, l'une des devises de notre belle République

    la fête de l'Huma

    Dimanche, à 16 h, lors d'un débat, le décompte des bracelets vendus à chacun de nous pour entrer dans l'enceinte de la fête,dépassait de 42000 le nombre des participants de l'an dernier !

    la fête de l'Huma

    la fête de l'Huma

    la fête de l'Huma

    A chaque coins de rues et d'avenues, une multitude de musiciens, chanteurs, danseurs, tous amateurs mais avec un talent fou méritants les applaudissements chaleureux.

    la fête de l'Huma

    la fête de l'Huma

    De nombreux débats concernant des situations dramatiques souvent aggravées sous la présidence de Emmanuel Macron, et aussi sur la situation internationale. Ici, ma cousine interwoven Jean-Pierre Léonardini sur la sortie de son ouvrage concernant le théâtre. 

    la fête de l'Huma

    Et pour clore la fête, un merveilleux Julien clerc a fait vibrer d'enthousiasme des milliers de fans parmi lesquels un vieillard de 85 ans. 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    9 commentaires
  • Heureux de vous retrouver

    Fatigué par le voyage, je vais me contenter de vous montrer la façade du Lycée Lamartine où nous avons vécu, mon épouse et moi, de 1984 à la fin de l'année scolaire de l'an 2000. C'est hier, en revenant du Théâtre de Paris, que j'ai pris cette photo avec une certaine émotion, car au bout de 18 ans plus aucune de nos anciennes connaissances ne travaillent dans ce bahut. A tout de suite sur vos blogs


    6 commentaires