• Joyeux anniversaire, prtite soeurJoyeux anniversaire, prtite soeurEt oui, je t'ai toujours appelée comme ça, chère Frangine. Tu as été le plus beau cadeau que m'ont fait nos parents, en ce jour du 10 Juin 40. Je sens encore la pression de ta minuscule main, serrant mon doigt... Nous voici tous deux arrière grands-parents. Que le destin nous garde encore quelques années pour voir grandir nos chères petites Léa et Eléna. Je t'embrasse très fort.

     

     


    5 commentaires
  •  

    Retour à Besançon

    Pour l'avant dernier jour, pique nique en famille

    Retour à Besançon

    Retour à Besançon

    Puis le dernier jour: Visite des fortifications Vauban inscrites au patrimoine mondial de l'Unesco.

    Retour à Besançon

    Retour à Besançon

    Arrivés trop tard, nous n'avons pas pu visiter le parc animalier, les animaux étant entrés dans leurs "demeures" à partir de 16 heures

    Retour à Besançon

    Retour à Besançon

    Retour à Besançon

    Par contre, nous nous sommes attardés jusqu'à la fin de la visite, sur "l'aquarium et les insectes.

    Retour à BesançonL'art de prendre la forme et la couleur pour échapper aux prédateurs

     

     

     

    Retour à Besançon

    Retour à Besançon

    Retour à Besançon

    Retour à Besançon

     La suite dans le Loir-et-Cher

    Sortie du samedi 9 au matin

    Retour à Besançon

    Retour à BesançonEncore une belle ambiance ce matin sur la place de la résistance. A mi-parcours, pour permettre à notre ami Claude d'être sur la photo, une gentille cycliste a bien voulu nous prendre avec mon portable. Pour changer, j'ai voulu faire le pitre ! Je demande pardon au groupe qui m'a fait l'honneur de m'accompagner de les avoir abandonnés à 15 km de l'arrivée, voulant arriver à Allevard avant que mon boucher ferme boutique ! J'avais besoin d'un bon bifteck accompagné de frites. Du coup j'ai augmentais ma moyenne horaire ce qui n'est pas mon but premier... 61 km,59 en 2 h 48 m 41 s. V m: 54,30 km/h. 22,11 km/h. 

     

     

     

     


    8 commentaires
  • Virus !J'avais jamais vu ça ! Avant hier en soirée, j'allume mon ordi, et, plein l'écran, une pléiade de lignes indiquant que mon ordi est en danger de mort ! Un n° de tel est recommandé. Impossible de changer de site, et donc de vous rendre visite. Pas d'affolement ! Lecture et dodo ! Hier matin, même topo ! J'appelle donc le n°, un technicien me prend en charge me fait faire plein de manipulations, puis ce met au travail. J'assiste au travail sur mon écran rempli de caractères étranges, le technicien m'expliquant que plus de 80 % de mes activités sur mon ordi sont infectés... Il lui a fallu plus d'une d'heure pour remettre tout en ordre sans danger ! D'où me retour auprès de vous ! Une telle aventure vous est-elle arrivée ? Ce soir je mettrais un nouvel article sur mes "vacances".


    7 commentaires
  • Retour sur notre "tour de France"

    C'est à Durlinsdorf, un hameau de 500 habitants situé en Alsace, que nous attendaient nos amis Kauffmann, pour la visite de son musée consacré à Frédéric Dard.

    Retour sur notre "tour de France"

    Avant de visiter leur exposition, nos amis nous ont inviter à faire le tour   de leur maison, véritable paradis pour leurs jeunes enfants.

    Retour sur notre "tour de France"

    Mon fils en admiration

    Retour sur notre "tour de France"

    Maman Denise et son " joujou"

    Retour sur notre "tour de France"

    Un âne construit avec de la paille !

    Retour sur notre "tour de France"

     

    Puis, juste avant l'abondant et succulent déjeuner que nous ont préparés nos amis, voici quelques images de cette magnifique collection qui a déjà 2O ans !

    Retour sur notre "tour de France"

    Retour sur notre "tour de France"

    Retour sur notre "tour de France"

    Retour sur notre "tour de France"

    Sa machine à écrire

    Retour sur notre "tour de France"

                  Le président en conversation avec des amis de San-Antonio Retour sur notre "tour de France"Retour sur notre "tour de France"Retour sur notre "tour de France"                      Personnages de San-Antonio: Marie-Marie et Beru 

    Et avant de quitter nos chers amis si accueillant et ce petit village, voici deux photos

    Retour sur notre "tour de France"

    L'église Saint-Pierre

    Retour sur notre "tour de France"La façade Sud de la demeure de nos amis Kauffmann. Beaucoup de maisons de ce village ont ainsi des oiseaux ou des mammifères dessinés sur leurs façades

                                                                 A suivre...

     

       

     


    9 commentaires
  • Joli nom pour cette randonnée organisée par nos amis de Meylan. Ambassadeur de mon club, comme dit Bébert, j'étais le seul, sur 220 à représenter la roue libre du pays d'Allevard. 5 parcours nous étaient proposés: 50, 70, 80, 110 et 130 avec des dénivelés impressionnants: 2000m pour le 80, 3050 pour le 110 et frisant les 4000 pour le 130 ! Songeant au Ventoux, j'ai choisi le 80 km.

    la petite reine de chartreuse.

    Partant de St Hilaire du Touvet (1006 m d'altitude) je trouvais facile la montée du col de Marcieu au 7 ième km. Puis descente vertigineuse sur Chapareillan, et bifurcation jusqu'au lac st André ou nous attendait le ravito. (312 m d'altitude. C'est dire les km d'ascension qui m'attendaient pour regagner St Hilaire !) Suivant le fléchase indiqué, je me retrouvais avec une sérieuse escalade à la Palud avec le panneau de 7 km vers le Granier, versant le plus dur ! Dur pour le moral ! Mais oh ! Joie ! Un km plus haut fléchage des 70 km, tournant à gauche, direction Bellecombe, évitant le Granier ! Aucune hésitation et bien m'en pris car jusqu'à Belle Chambre, 7 km d'ascension avec de longs passages à 12 %, m'obligeant par 3 fois à mette pied à terre et restant immobile pour permettre à mon coeur de descendre de 118 pulsations minute à 8O. Vu l'âge de mes artères je me mettrais en danger de mort à 138 PM, et comme mon épouse n'est pas pressée de venir la rejoindre, je deviens de plus en plus sage.

    la petite reine de chartreuse.

    Malgré une appréciable abaissement de la pente, (entre 4 et 6 %) jusqu'au col de Marcieu et les 4 km de descente, j'arrivais à St Hilaire du Touvet complètement épuisé. A tel point, que sauf une orange, je n'ai pas pu avaler le délicieux repas qui nous attendait. Arrivé à mon domicile à 15 h, j'avalais un grand 1/4 d'eau, et sans prendre de douche, je m'affalais à poil sur mon canapé-lit et me réveillais à 19 h ! Requinqué, je me fis cuire 200 g de pâte avec une cote de porc et comme dessert trois tranches d'un délicieux melon. La vie est belle ! Demain, retour du côté de l'Alsace, si vous le voulez bien....

    Ah ! J'oubliais ! 70 km. En 5h29 m et 36 s. Moyenne 12km,64 km/h. vit max: 58,56. Dénivelé 1450 m


    7 commentaires