• Sortie du 5/8/17

    8 h 20 : Une vingtaine d'amoureux du vélo pour l'une des dernières sorties sous canicule.... Après 7 Km: Détrier (savoie) , photo de famille avant de donner le feu vert aux cracks... En attendant le retour de Bébert, mes chers amis Héliane ( qui continue à terrasser victorieusement son putain de cancer) et le courageux Joseph ayant choisis de rouler seuls, j'ai voulu, avec plaisir, me joindre à eux. Je n'ai pas regretter et eux non plus... Amitiés, quand tu nous tiens !.......

    Sortie du 5/8/17

    Au retour, avant d'entrer dans Bourgneuf, je n'ai pas résister à prendre en photo, ce magnifique ciel bleu sans aucune trace de nuages ! Nous sommes en savoie, au loin l'Isère...

     


    18 commentaires
  • Sans images...

    Pas de photos aujourd'hui.... Par ces temps de canicule, j'ai choisi cette image sur le net.

    Cependant, ce matin, une nouvelle et belle promenade de santé. Une soixantaine de km toujours en très bonne compagnie... Ayant perdu les 5 kg que je prends l'hiver, je me sentais des ailes... Et pour cause: Bilan de santé cet après midi auprès de ma gentille doctoresse: Tension 12,2, confirmation d'éviter un cardiologue avant 2020 si je suis encore là à cette date ! Sait-on jamais ? Pas  superstitieux pour deux ronds, je ne touche pas du bois ! Et puis, tout en écoutant mes soufflants, elle m'a dit qu'elle avait vu ma photo !

    Prochain rdv dans 3 mois.


    6 commentaires
  • un Héron !

    J'ignorais qu'un couple de Hérons résidait à Allevard ! M'a soeur m'a dit hier, que du grand pont, elle avait vu cet oiseau ( au long bec emmanché d'un long cou ) plonger dans les eaux du torrent et s'envoler avec une truite dans son bec ! Dommage que je n'étais pas la pour le prendre en photo !


    9 commentaires
  • C'est ma grande amie Catherine qui a trouvé ces photos sur le site du Bra. Je la remercie infiniment.

    Photos du BRA

    Samedi 22 Juillet: 12 h 43 .Je suis à 200 m du sommet de la Croix de fer.

    Photos du BRA

    Dimanche 23 Juillet: 13 h 01 . A quelques mètres du sommet du Galibier. On voit très bien le tendeur qui me tire. L'écrasement de l'image escamote la pente qui est pourtant de 9 %

    Photos du BRA

    Voici Gilbert qui m'a " tracté" sur les derniers 5 kM. Honteux, en l'embrassant, j'ai éclaté en sanglot.

    (Le gilet jaune était obligatoire pour franchir les nombreux tunnels se trouvant sur le parcours)


    11 commentaires
  • Ce fut dur, mais tellement passionnant !

    Voici mon brevet de randonneur des Alpes. Grâce à la puce incorporée dans mon numéro de dossard, (682) tout comme les 1600 participants, nous sommes détectés à la seconde près, du départ à l'arrivée et aux passages des cols comme vous pouvez le lire sur mon brevet.

    Ce fut dur, mais tellement passionnant !

     

    A 15 km de la croix de fer, 1er contrôle ravitaillement au Rivier d'Allemont. A partir de là, les pentes atteignent souvent le 11%.

    Ce fut dur, mais tellement passionnant !

     

    A  la Croix de fer... La "puce" annonce mon arrivée à 12 h 44 m 54 s !! 

    Ce fut dur, mais tellement passionnant !

    A Saint Michel-de-Maurienne, c'est au sous sol de ce lieu, que les organisateurs du bra nous convièrent pour un abondant et succulent repas, avant de trouver un sommeil réparateur au lycée de jeunes filles mis à notre disposition.

    Ce fut dur, mais tellement passionnant !

    La plus dure de cette épreuve était en effet au rendez-vous de ce dimanche 23 Juillet, avec comme hors d'oeuvre, le col du télégraphe.

    Ce fut dur, mais tellement passionnant !

    Enfin, après des heures d'efforts et j'ose dire de souffrance, j'atteignis le Galibier. En effet, à 15 km du sommet,dès les premiers lacets atteignant par moment les 12 %, un vent violent et de face, me contraignit à mettre pied à terre ! C'est ainsi que j'entrepris une marche de 3 km ! Consolation: je n'étais pas le seul ! Le vent s'étant affaibli et les pentes étant redevenues raisonnable, j'ai pu chevaucher mon "montagnard" . Je m'arrêtais complètement vanné à un bar à 5 km du sommet, les plus durent car un passage était selon mon compteur de 16 % ! (d'où l'attaque de Bardet mercredi dernier)....  

    Ce fut dur, mais tellement passionnant !

    Un jeune homme d'une trentaine d'années voyant mes traits tirés par la fatigue me proposa de m'aider à franchir les derniers 5 km à l'aide d'un tendeur... Honteux je refusais, mais il insista, me précisant qu'il aimait ça ! Je me laissais tenter ! Il accrocha sous sa selle l'extrémité de son tendeur d'environ deux mètres, et l'autre bout sous mon guidon, et nous voilà parti ! Il me semblait que j'avais un vélo électrique ! En effet par moment je pédalais pratiquement dans le vide, à une allure de 9 km h !!! Arrivé au sommet, je lui demandais son nom. Gilbert.... " Je  voudrais t'embrasser " Et c'est en l'embrassant que j'éclatais en sanglots ! Et je ne cessais de dire que j'avais honte ! Il me consola en m'indiquant que l'organisation était fière et épaté d'avoir comme doyen ce "jeune homme de 84 ans ET DEMI ! Il est vrai que sans m'en douter j'étais la vedette du BRA, le plus "vieux" après moi n'ayant que 74 ans. A l'arrivée au milieu d'un peloton d'une trentaine de cyclistes, je fus l'objet d'un accueil fabuleux ! Hugues est là ! Bravos à notre doyen ! Et les applaudissements n'en finissaient pas, me mettant une nouvelle fois les larmes aux yeux.... Comme récompense on me proposa une coupe ou un livre sur les montagnes des Alpes. J'ai choisi le livre que je recevrais dans quelques jours....

    C'est toujours avec gentillesse que Gilbert a voulu m'immortaliser à 2642 m d'altitude.

     


    19 commentaires