• Découvertes en flânant dans les rues de Camaguey

    Découvertes en flânant dans les rues de Camaguey

    Découvertes en flânant dans les rues de Camaguey

    Une salle de sport. On nous a autoriser à prendre une photo monnayant 1 cuc (1 euro)

    Découvertes en flânant dans les rues de Camaguey

    Découvertes en flânant dans les rues de Camaguey

    Une rue plus loin, une salle de cours de danses. J'ai "volé" ces photos entre deux barreaux de fer très serrés et en zoomant au maximum.

    Découvertes en flânant dans les rues de Camaguey

    Découvertes en flânant dans les rues de Camaguey

    Vitrines d'arts, hélas ! fermée, la nuit étant venue.

    Découvertes en flânant dans les rues de Camaguey

    Découvertes en flânant dans les rues de Camaguey

    Découvertes en flânant dans les rues de Camaguey

    A l'angle de cette église, se trouve la rue conduisant à notre hôtel.

    Il est tant d'aller dormir...


  • Commentaires

    1
    Jeudi 6 Décembre à 12:39

    Dommage pour la vitrine d'art. Il semble y avoir des objets intéressants. Les rues sont très bien éclairées la nuit et pas trop de monde apparement. Il devait faire encore bien chaud vu les tenues de tes amis et amies. A plus tard papounet.

      • Vendredi 7 Décembre à 11:50

        Bonjour ma fée Lily, en ce qui concerne cette boutique consacrée aux oeuvres d'art nous avons fais la même réflexion que toi. C'est vrai, que même à la tombée de la nuit, les températures de 28 et 29 °, surtout pour nous qui ne sommes pas habitués, sont difficiles à supporter. Bon Jeudi. Bisou

    2
    Jeudi 6 Décembre à 14:12

    C'est magnifique .Bisou

      • Vendredi 7 Décembre à 11:51

        Merci Julia. Bisou

    3
    Jeudi 6 Décembre à 16:25

    Encore de belles photos ! Merci.

    Bonne fin de jeudi ... Déjà !
    On ne voit pas le temps passer ...
    Bisoux, très cher hugues

      • Vendredi 7 Décembre à 11:53

        Comme tu dis, on ne vois pas le temps passer, alors que lorsque j'étais jeune et en activité, je trouvais les semaines interminables !

    4
    Jeudi 6 Décembre à 18:08

    Bonsoir Robic, un joli reportage photo sur les rues de Camaguey et la série sur la salle de sport est saisissante ! 

      • Vendredi 7 Décembre à 11:56

        Nous sommes restés assez longtemps à admirer depuis le trottoir les multiples variations de ces danses.

    5
    Vendredi 7 Décembre à 01:59

    Bonjour Hugues

    c'est aussi beau le soir, peu de monde

    Avec amitiés

    René de Chine

      • Vendredi 7 Décembre à 11:58

        Peu de monde dans les rues, mais beaucoup de monde dans les bars et brasseries. Amitié

    6
    Vendredi 7 Décembre à 08:01

    Alors les jeunes, vous trainez la nuit et après vous ne voulez plus vous lever le matin, ce n'est pas sérieux tout ça.

    Si je comprends bien pour pouvoir photographier une personne il faut passer par le porte monnaie

    Passe une belle journée

    Amicalement

    Claude

      • Vendredi 7 Décembre à 12:01

        En vérité, l'un des sportifs nous a permis de rentrer quelques secondes en refusant de donner une obole. 

    7
    Vendredi 7 Décembre à 08:13

    tout semble se monnayer, il est vrai  que la pauvreté  sévit !

     Et  toujours me semble t' il aussi  peu de monde  dans les rues !

     Passe une bonne  journée Hugues

     Amitié

      • Vendredi 7 Décembre à 12:20

        Pauvreté toute relative, et due à la cruauté de l'impérialisme américain, qui, n'admettant pas qu'un pays voisin ait un régime socialiste, tente, depuis un demi siècle de l'affamer, de le mette à genoux par un blocus qui dure depuis un demi siècle ! Et pourtant, ce vaillant peuple ne connait pas les  difficultés qu'ont certains de nos concitoyens des grandes villes, surtout à Paris et sa banlieue de se loger à cause des loyers exorbitants ! Pas ou presque pas de pauvres gens faisant la manche, et zéro sdf.... Comme quoi, nous avons de quoi de balayer devant notre porte... Et ce n'est pas mon avis, comme dit souvent notre ami Rémy, mais la réalité que j'ai vu.

        Bonne journée.

         

    8
    Vendredi 7 Décembre à 16:43

    BONSOIR HUGUES !

    C'est vrai que l'on ressent la chaleur moite de Cuba dans les photos !

    Çà me rappelle certains coins de l'Espagne de l'époque de Franco ! J'ai encore les odeurs de la cuisine Espagnole !

    Salut Mon Grand !............ Je monte au troisième étage !

    RÉMY.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :