• Sortie du samedi 14 Avril

    Accueil chaleureux de mes amies et amis, pour ma première sortie avec le club de la roue libre. Un super beau temps. 21 participants. Pour cette première sortie, je voulais faire partie du groupe de Bébert, mais après la pose pipi de Pontcharra, je ne l'ai pas vu partir, et je me suis retrouvé avec les plus costaux, parmi lesquels se trouvait une demi douzaine de.... " Qu'on est bien dans les roues du sexe opposé..." pour plagier une belle chanson.

    Sortie du samedi 14 Avril

    Pose incontournable à Aiton pour faire le plein d'eau fraiche, et soulager les vessies . Je me suis régalé. Sauf une crevaison dans la montée du Moutaret, tout c'est bien passé. A mon compteur, 75 km, près de 800 m de dénivelé, et malgré tout, 20,80 de moyenne. Bien loin de mes jeunes amis que j'admire et qui me rappelle ma jeunesse.

     Le 18/4/2018

    Sortie du samedi 14 Avril

    Ne vous inquiétez pas ! Je n'ai pas disparu, mais l'été ayant succédé à l'hivers sans transition, je passe beaucoup plus de temps sur mes vélos que sur l'ordi ! Aujourd'hui, environ le même parcours que ci-dessus, mais en compagnie du groupe Bébert (terrible mal de dos) Héliane (vainqueur, j'espère définitivement d'un méchant crabe) Paritaire, notre groupe ! 4 dames et 4 messieurs. Je n'ai pas résisté à photographier ce bouquet de fleurs au bord de la route... J'interromps, car je vais regarder la demi finale de la coupe de France: PSG-Caen. Je visiterai vos blog après. Bisous, chères amies


    14 commentaires
  • Je pense à toi, cher ami, tout comme à Pierre il y a quelques jours, et je sais de quoi je parle, car la camarde a été gourmande envers ma famille et mes amis, en 2017 et en ce début 2018.

    A mon ami Ymer TnegerLe 4 septembre 1847, mon ami Victor a écrit ce bouleversant poème à Villequier. Dans le premier instant, fou de douleur, s'adressant à Dieu, il se révolte:

     Je sais que vous avais bien d'autre chose à faire

                          Que de nous plaindre tous

    Et qu'un enfant qui meure, désespoir de sa mère

                                            Ne vous fait rien à vous.

    Puis, un peu plus calme, il constate:

                              Je sais que le fruit tombe au vent qui le secoue

                            Que l'oiseau perd sa plume et la fleur son parfum

                            Que la création est une grande roue

                            Qui ne peut se mouvoir sans écraser quelqu'un

    Puis, redevenant humble malgré sa douleur:

                           Je viens à vous, Seigneur, confessant que vous êtes

                            Bon, clément, indulgent et doux, ô Dieu vivant !

                            Je conviens que vous seul savez ce que vous faites

                            Et que l'homme n'est qu'un jonc qui tremble au vent

                            Seigneur, je reconnais que l'homme est en délire

                                                   S'il ose murmurer

                            Je cesse d'accuser, je cesse de maudire

                                                  MAIS LAISSEZ- MOI PLEURER.

    Oui ! Pleure mon grand ami, je pleure avec toi. Il n'y a pas de honte à ça et ça fait du bien.

    Ton grand


    8 commentaires
  •        8 Avril 2018 La nébuleuse du balai de la sorcière

    La nébuleuse du voile

     

    Cette magnifique nébuleuse nommée par les astrophysiciens NGC 6960, est connue sous le nom de nébuleuse du voile, et aussi, nébuleuse du balai de la sorcière ! Elle se trouve à environ 1400 année lumière de chez nous, en direction de la constellation du cygne. Dans le ciel, ce balai de la sorcière, couvre plus de 3 fois la taille de la pleine Lune. Sa taille actuelle est d'environ de 35 années lumières.... C'est vite dit, mais lorsque l'on songe que la lumière se déplace à 300.000 km/seconde... C'est parce qu'elle se trouve relativement très loin de nous, que nous pouvons l'admirer dans son ensemble grâce à nos puissant télescopes. Cette magnifique nébuleuse est le produit de l'explosion d'une étoile qui c'est produite voici dix mille ans. J'imagine la frayeur de ces hommes primitifs, en voyant dans la nuit jaillir subitement parmi ces milliards de points lumineux une immense lumière, puis pâlir après quelques semaines,et disparaître à leurs yeux. 


    11 commentaires
  • Superbe journée organisée par nos amis du club de St.Martin le Vinoux. Je n'étais plus seul ! Nous étions 11 à nous inscrire dont dont 8 pour le parcours moyens de 72 km, et 3 pour le 96.

    randonnée Saint Martiniere

    J'éprouvais une grande joie à retrouver mes grandes amies, dont Michèle, organisatrice avec son mari Jo, de nos stages cycliste en Espagne. Etant en si bonne compagnie, je me fichais pas mal des fléchages, me contentant de suivre ce magnifique peloton de la roue libre, remerciant mon home trainer, car mes jambes rigolaient ! Elles rigolaient, mais moi un peu moins, car après les traversées de Moirans et de Voirons, mon compteurs affichait 42 km alors que le ravito était sur nos fiches situé à 38 km. Je compris que nos "chefs de file" s'étaient trompés d'itinéraire, nous faisant faire un détour d'une dizaine de km !

    randonnée Saint Martiniere

    En effet, c'est au 54 ième km et après de rudes montées dont l'une avec des pentes à 8% qu'on pu se restaurer, les organisateurs ne lésinant pas sur la qualité et la quantité de la nourriture et des boissons. Le retour fut assez agréable, le col de la placette étant très doux, allant de 3 à 4 %. Malgré tout, désireux de ne pas user mon vieux corps, je me laissais décrocher, montant à mon rythme, entre 9 et 12 km/h, sans essoufflement, mon rythme cardiaque de dépassant pas les 110 pulsations minutes. Gentiment, certains de mes amies et amis m'attendaient depuis 1/4 d'heure pour la photo.

    randonnée Saint Martiniere

    A l'arrivée, mon compteur affiché 84 km 772. Et puis, sans doute à cause d'une mauvaise manipulation, il s'est remis a 0 ! Je ne peux donc pas vous indiquer la moyenne, le dénivelé etc etc, mais tout comme moi j'espère que vous vous en fichez ! 350 participants... Quant au vétéran, ce n'était pas moi !

     

     


    21 commentaires
  • Partie remise

    Je me réjouissais de retrouver mes chères amies et amis de la roue libre pour cette sortie du mercredi... Vers midi 30, d'épais nuages noires chargés de pluie et un vent assez violent, très rare à Allevard, me font hésiter. Je téléphone à Bebert. Il me confirme la dégradation. Il renonce, ainsi que Héliane.... Ayant exceptionnellement mal dormi, je renonce aussi... Je m'apprête à faire la sieste, et pourtant je n'aime pas ça :


    16 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires