• quel merveilleux club Louaraz qui offre aux têtes blanches cette joie de vivre, oubliant le poids des ans... Nous étions 45 à nous bisouiller sous une pluie battante avant de monter dans le car. Au programme pour 28 euros, la visite du musée Paccard sur 7 générations, fabriquant des cloches pour le monde entier dont la célèbre " savoyarde" du Sacrée Coeur de Paris. Un copieux repas au restaurant La Boussole, une croisière sur le lac, et au retour, un arrêt au col du Tamier pour visiter le musée des moines et acheter du fromage Tamier fabriqué sur place.

    Annecy

    Annecy

    Avant de visiter le musée, nous avons eu droit à la projection d'un film de 30 minutes, consacrée à la construction de la plus grosse cloche du monde, pesant plus de 33 tonnes, commandée par les Etats Unis.... Un film émouvant, du début de sa construction et son départ pour les Etats-Unis. Ici, le départ de la " Savoyarde " pour Paris.

    Annecy

    Un copieux et délicieux repas.

    Annecy

    C'est sur ce bâteau que nous avons fait la traditionnelle croisière sur le plus beau lac de France, avec comme chance, l'arrêt de la pluie pendant la ballade. Comme un crétin, voulant faire un tri sur les photos prises à bord, je les aies toutes effacées par inadvertance !

     


    7 commentaires
  • Dernière sorite avant l'Espagne.

    Et oui ! Demain il va tellement pleuvoir, qu'on a dû annuler notre rallye des 7 clochers..... Je me suis évadé du peloton pour prendre cette photo tout près de Challes les eaux.

     

    Photographié par Claude.  Nous sommes à Chambéry.

    Dernière sorite avant l'Espagne.

    Dernière sorite avant l'Espagne.

    Toujours à Chambéry, pique nique pour certaines avant le retour.


    9 commentaires
  • Sortie du 22 Avril 2017C'est fou ces changements de température ! Mercredi 2 degrés avec un vent glacial, et hier un joli ciel sans nuage et sans vent ! Mon montagnard étant chez le mécano, mon gentil Toulousain sans est donné à coeur joie !

    Une trentaine au départ. Destination Argentine, en Savoie. Dès la montée sur la Chapelle du Bar, nous nous sommes retrouvés à 9 pour à peu près le même parcours, mais avec une côte en moins.

    Premier arrêt à Détrier pour enlever quelques couches de vêtement, puis un autre plus important pour remplir nos gourdes d'eau fraiche, et pour certaines et certains une vidange de la vessie.

    Au total, une jolie ballade de 85 km, avec pour nous, les neuf, un dénivelé de 700 m.

     

     

    Sortie du 22 Avril 2017

    Un joli sourire de notre amie Michelle, organisatrice du séjour espagnol.

    Sortie du 22 Avril 2017

     Un ciel sans nuage embellissait les paysages changeant de la Savoie.


    7 commentaires
  • Lloret de MarC'est dans ce bel hôtel, Guitart central Park, à Lloret de Mar, que nous serons logés du 29 Avril au 6  Mai.

    Au programme:

    1) 117 km avec 1395 m de dénivelé

    2) 41 km   avec  203  m ..................

    3) 80 km   avec  179  m ..................

    4) 85 Km  avec   261 m ...................

    5) 90 km   avec  469 m  ..................

    6) 70 km    avec 322 m ....................

    Total: 483 km et 2829 m de dénivelé.

    Ce ne sont là que des prévisions, car il y a deux autres itinéraires  qui peuvent être choisis en remplacement!

    7) 114 km avec 816 m de dénivelé

    8) Dernier jour ? : 135 km et 765 m de dénivelé.

    C'est au retour de cette mise en forme au pays de mes grands parents, que je saurai si, avec l'accord de ma cousine, j'entreprendrais un 13 ième et sans doute dernier Allevard-Toulouse.

     


    13 commentaires
  • Trois fois vingt ansEt oui ! Ce ceinture noir de Ju-jitsu est bien mon fils ainé. C'est le magnifique cadeau que ma offert ma charmante épouse le 14 Avril 1957. Il a donc depuis ce matin trois fois vingt ans !

    Adopté par la famille Dard, voici quelques lignes de son éditorial extrait du 80 ième numéro de la revue " Le monde de San-Antonio ":

    " Vingt ans c'est le bel âge, a-t-on coutume d'entendre. Peut-être... Mais celà fait déjà trois fois que j'ai vingt ans ! La première fois, je lisais les San-Antonio. La deuxième, je signais en 1977 mon premier éditorial dans lequel j'indiquais: " Je compte sur vos réactions, vos idées, et pourquoi pas, vos coups de mains dans les mois à venir."............

    Lorsque Patrice m'a téléphoné pour m'expliquer pourquoi il arrêtait la saga, il m'a donné un conseil destiné au futur retraité que je serai bientôt: " Choisis ce que tu as vraiment envie de faire, ne te laisse pas enfermer par des contraintes imposées par d'autres."

    J'ai déjà quelques perspectives qui me sont chères, comme la pêche, mais une chose est sûre, je continuerai à louer San-Antonio, car pas une seule fois en vingt ans, je n'ai vécu cela comme une contrainte....

    Joyeux anniversaire, mon Dane.


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique